[zoom sur] les sorties de mars

[zoom sur] les sorties de mars

 

Hello camarades lecteurs,

Je suis plongée dans Madame B. de Sandrine Destombes qui sort demain chez Hugo Thriller et je ne vais en faire qu’une bouchée ! C’est aussi la sortie de Tombent les anges de Marlène Charine ( ⇐ son site est par ici, il vous suffit de cliquer), un très, très bon polar que j’ai eu la chance de lire et que je vous recommande vivement. Du côté de chez Taurnada, j’ai découvert Magali Collet, qui frappe fort avec La Cave aux poupées. (⇐ un extrait offert sur le site, cliquez sur le titre). Je l’attends avec impatience : Ma Story de Julien Dufresne-Lamy arrive la semaine prochaine.   

En mars, prends de l’avance sur mai, et lis tout ce qui te plait.

 

Tombent les anges, Marlène Charine

Calmann-Lévy, 4 mars 2020

Lors d’une intervention de routine à Paris, Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix un brin désabusée, entend une femme appeler au secours dans un appartement pourtant vide. Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée à des centaines de kilomètres de là. Cécile n’a pas pu l’entendre.
Sauf si…

Mais quand on est flic, on croit au Mal, pas aux fantômes. Moquée et mise au ban de sa brigade, Cécile est recrutée par le capitaine Kermarec, le seul à ne pas la prendre pour une folle, le seul prêt à lui donner une nouvelle chance.

Ensemble, ils vont enquêter sur la mort d’une infirmière de vingt-cinq ans, décrite comme un modèle de gentillesse par ses proches. Mais qui cachait de bien sombres secrets…

Une héroïne décidée au franc-parler déconcertant, un rythme vif, des scènes d’une justesse incroyable. Un polar original que vous ne lâcherez plus dès la première page tournée !

 

Le Goût du rouge à lèvres de ma mère, Gabrielle Massat

Editions du Masque, 4 mars, 2020


Côte ouest américaine, années 1990.
Cyrus Colfer a quinze ans quand il allume sa première cigarette.
Sa mère, ancienne prostituée devenue proxénète, lui a pourtant toujours formellement interdit de fumer. Un peu de cendre tombe sur le carrelage, il frissonne en imaginant sa réaction quand elle rentrera à la maison.
Mais sa mère est déjà là. Allongée sur le sol, en jupe trop courte, comme d’habitude. Le corps lardé de vingt-huit coups de couteau.

Dix ans plus tard, Cyrus Colfer n’a pas perdu le goût de fumer. Et il est prêt à retrouver l’assassin de sa mère. À un détail près  : il est devenu aveugle.

 

Madame B, Sandrine Destombes

Hugo Thriller, 5 mars 2020

Blanche Barjac, Madame B, est nettoyeur de profession. Malfaiteurs, tueurs à gages
et meurtriers, tous font appel à elle pour qu’il ne reste plus une trace de leurs crimes
et délits.

Après plusieurs années passées à s’imposer dans ce monde d’hommes, Blanche est devenue une professionnelle respectée dans ce milieu si particulier. Digne héritière de son beau-père qui l’a formée, elle est reconnue pour son efficacité, sa discrétion et son savoir-faire.
Si après chacune de ses interventions Madame B garde un indice comme  » assurance-vie « , elle n’est pas la seule à accumuler les preuves compromettantes.

En menant l’enquête sur le maître chanteur qui la persécute et la fait douter chaque jour un peu plus de sa santé mentale, Blanche revient sur son passé et réalise que malgré les nettoyages, toutes les taches ne sont pas effacées. Et que chaque acte entraîne des conséquences.

 

Ma Story, Julien Dufresne-Lamy

Presto, 10 mars 2020

Ma Story : « Quand on tape mon nom sur les moteurs de recherche, j’apparais comme le diable. Aux yeux de tous, je suis l’indigne. Pourtant, je n’ai rien fait de mal. J’ai simplement joué. Dans l’émission, j’ai simplement voulu gagner. Depuis que mon prénom circule sur Internet, les gens me condamnent sans procès. » Batool, 15 ans, est repérée un jour dans un supermarché pour participer à l’émission de télévision Le Dernier Survivant. Enthousiaste, elle intègre l’émission avec d’autres jeunes de son âge. Sur l’île, les complicités se nouent et se défont au fil des épreuves. Batool est impatiente de voir le résultat et surtout la réaction de ses proches. Mais rien ne se passe comme prévu car le montage de l’émission est sans pitié et donne de l’aventure une toute autre version. Une phrase sortie de son contexte et tout bascule. Insultée sur les réseaux sociaux, lâchée par ses amis, Batool regarde sa vie s’effondrer… 

 

L’Affaire Clara Miller, Olivier Bal

XO Editions, 12 mars 2020

Son cadavre est remonté, comme celui d’autres femmes, à la surface de l’eau. Six au total… Là-bas, dans les forêts du New Hampshire, le lieu maudit porte un nom : le lac aux suicidées.

Clara Miller était journaliste. Comme Paul Green, le reporter du Globe qui débarque sur l’affaire. Il avait connu Clara étudiante, et ne croit pas un instant à la thèse du suicide.

Un homme l’intrigue : Mike Stilth, l’immense rock star retranchée à quelques kilomètres de là, à Lost Lakes, dans un manoir transformé en forteresse.

L’artiste y vit entouré d’une poignée de fidèles, dont Joan Harlow, redoutable attachée de presse qui veille sur son intimité et se bat comme une lionne dès que l’empire Stilth est attaqué.

Mais Paul, lui, a tout son temps. Dans sa vieille Ford déglinguée, il tourne inlassablement autour du domaine. Avec cette question : et si, du manoir, la route menait directement au lac ?

 

Ghosts of L.A., Nicolas Koch

De Saxus, 19 mars 2020

Dans un Los Angeles tentaculaire, où se côtoient deux facettes opposées de l’humanité, le meurtre d’une brave dame sans histoires ouvre une boîte de Pandore. L’agent du FBI Ellie Parker, froid, cynique, méticuleux, se retrouve pris dans une toile aussi vaste que la Cité des Anges, étirant ses fils jusqu’à un passé ignoré.
Une toile dans laquelle les êtres sont broyés ; Blair Anderson la journaliste qui enquête sur une disparition, Clara Harding la comédienne compagne d’Ellie, Walter Cobb le flic…
Au-dessus d’eux plane une question dérangeante : qui est véritablement Ellie Parker, désormais traqué par ses propres fantômes ?
Un thriller magistral, au cœur de la folie humaine.

 

La Cave aux poupées, Magali Collet

Taurnada, 19 mars 2020

Manon n’est pas une fille comme les autres, ça, elle le sait depuis son plus jeune âge. En effet, une fille normale ne passe pas ses journées à regarder la vraie vie à la télé. Une fille normale ne compte pas les jours qui la séparent de la prochaine raclée monumentale… Mais, par-dessus tout, une fille normale n’aide pas son père à garder une adolescente prisonnière dans la cave de la maison.

 

L’Énigme de la chambre 622, Joël Dicker

Editions de Fallois, 25 mars 2020

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais.
Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.
Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?

Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça.

 

La Première Faute, Madeleine Metayer

JC Lattès, 25 mars 2020

Quand Valentine rencontre François,  ils ont la vingtaine et sont étudiants en journalisme. Ils sont beaux, séduisants, et bien que tout les oppose, ils tombent amoureux. Peu importe que Valentine soit attachée à la tradition et à l’ordre, François au progrès et à un monde plus juste, ensemble ils sont heureux, et puis leur histoire ne durera sûrement qu’un temps. 
Les années passent et avec elles arrivent le premier emploi, le premier appartement, le premier enfant, le mariage. Dix ans plus tard, François est devenu grand reporter, Valentine est éditorialiste. Ils ont trois enfants et tout de la famille idéale. Pourtant  quelque chose dissone, et peut-être depuis toujours. Peu à peu, sous le vernis des apparences, se révèlent les secrets et les fautes enfouis.
Ce premier roman, puissant et troublant, restitue  l’érosion d’un couple, des petites lâchetés aux grandes compromissions. Il dissèque la famille et le mariage, celui de deux êtres  qui, pensant avoir fait un savant calcul, se sont choisis pour leurs différences. Il explore la folie ordinaire et l’amour, aussi salvateur que destructeur.

Bon mois de mars, et bonnes lectures ! 📚

4 réflexions sur “[zoom sur] les sorties de mars

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s