« Le goût de la haine » Valéry BONNEAU

Éric et Hélène s’épuisent à rembourser leurs dettes. Le couple est fatigué, au bout du rouleau. Éric, fou amoureux d’Hélène cherche des solutions. Il est prêt à se sacrifier pour son Hélène. Lui qui a toujours tout raté veut réussir, cette fois, le coup parfait. Un coup parfaitement raté qui va plonger le couple dans un enfer de vengeance. Mais comme l’a écrit Albert Camus, n’y a-t-il pas que la haine pour rendre les gens intelligents ?

 

#LKM

     ♥♥♥

 

Eric est un loser. Pas un de ceux qui ont juste la poisse, non non. Lui c’est un loser, un vrai. Il a même loupé son suicide.

Vingt ans qu’il promet le meilleur à sa femme, mais « tout ce qu’il fait, c’est prendre son élan, à force de reculer, il s’élance trop tard, trop mal ». Naïf, il continue d’y croire. Il n’a pas d’amis et son fils le déteste. L’affaire qu’il a tenté de monter est un fiasco, Hélène et lui se ruinent la santé à réparer les dégâts si tant est que ce soit faisable. Lui vient alors l’idée d’orchestrer sa propre mort, pour que sa famille touche l’assurance-vie. Il aurait du se douter que ça marcherait pas.

Et j’aurais du me douter que tout ça ira très loin.

L’auteur ne lésine pas sur l’hémoglobine. De second degré on vire à l’horreur, au thriller gore, comme ça, sans prévenir. Sans foi ni loi. Tout ce que j’aime quoi. Alors pourquoi j’ai eu du mal à accrocher ? Eric, je l’ai trouvé sympa, j’ai compris sa détresse. L’alternance de points de vue le confronte à sa femme,ces deux-là s’y sont mal pris mais c’est pas forcément foutu. L’amour fait faire bien des choses. Mais j’ai pas aimé les personnages secondaires, à part peut-être le lieutenant  Dragonescu. Théo, le fils, est un vaurien. Les méchants sont trop manichéens. Il m’a manqué des nuances. Un peu comme une succession de climax qui ne vous laisse pas le temps de ressentir ce qui se passe, voyez?

Ceci dit, je ne doute pas que ce roman trouve son lectorat: Le goût de la haine est acide et surprenant.

 

Merci aux éditions Numeriklivres, qui ne cessent de me surprendre
Envie de lire ce livre? -> -> Cliquez ici <- <-

63

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s